, ,

En stage fédéral avec les jeunes du département

Trois élèves de l’école de musique de la Lyre viennent de participer au stage d’orchestre départemental d’harmonie des jeunes de l’Aveyron, organisé du 22 au 27 avril 2019 au centre de vacances « Aux portes des monts d’Aubrac » à Espalion. Depuis plusieurs décennies, ce stage valorisant la musique d’harmonie est porté par la fédération des sociétés musicales de l’Aveyron, en partenariat de nos jours avec Aveyron culture – mission départementale et le conseil départemental de l’Aveyron. Les stagiaires âgés de 10 à 16 ans travaillent un programme d’une haute tenue musicale sous la baguette du Mikael Chamayou, enseignant et chef d’orchestre au conservatoire départemental que l’on ne présente plus.

Nos stagiaires de gauche à droite : Héloïse Tarayre, Alix Tarayre et Charlotte Lewis

C’est devant un auditoire d’environ 150 personnes que s’est déroulé le concert de fin de stage, le samedi 27 avril après-midi à la salle des fêtes de Bozouls. Cette prestation a été unanimement saluée par l’auditoire en présence de Jean-François Galliard (président du conseil départemental), Vincent Bourgues (directeur Aveyron culture) et Jean-Luc Calmelly (maire de Bozouls et conseiller départemental). Notons enfin la présence de trois enseignants de l’école de musique de la Lyre à l’encadrement pédagogique de ce stage, confortant cette exigence de recrutement à Decazeville parmi les meilleurs standards.

NOTRE ALBUM PHOTOS

NOTRE VIDÉO

Une mélodie avec la Lyre Decazevilloise

Lakmé : Le duo des fleurs (Léo Délibes)

[Le saviez-vous ?] :

Conçu pour deux étoiles de l’Opéra Comique, la soprano Marie van Zandt et le ténor Talazac, Lakmé met en œuvre les ressorts les plus efficaces de l’opéra orientaliste : comme chez David et Massenet, la rêverie musicale autour d’une civilisation lointaine comme chez Bizet, l’affrontement du fanatisme religieux et d’une sensualité exacerbée comme chez Meyerbeer, la passion entre deux amants de cultures différentes. Sur un fond luxuriant qui conjugue nature sauvage et fêtes populaires, la rencontre entre la fille d’un brahmane et un officier britannique ravive les tensions communautaires dans les Indes colonisées.

[Le duo des fleurs] :

Le Duo des fleurs ou Sous le dôme épais est un air d’opéra écrit pour une soprano et une mezzo-soprano, de Lakmé de Léo Delibes. Ce duo célèbre fut chanté pour la première fois à Paris en 1883. Cet ensemble vocal est interprété au premier acte, entre Lakmé, la fille d’un prêtre brahmane et sa domestique Mallika, qui vont cueillir des fleurs près du fleuve.

[Dans la culture populaire] :

L’air a acquis une notoriété contemporaine à la suite de son utilisation en 1983 dans le film Les Prédateurs lors d’une scène d’amour entre Catherine Deneuve et Susan Sarandon. La chanson a été utilisée depuis dans plusieurs autres films (L’Opéra imaginaire, True Romance, Bronson, Tomb Raider: Le berceau de la vie et Attila Marcel, L’Impasse), dans des publicités (British Airways, Peugeot 407) et dans la musique populaire anglaise.

Marine Portero et Alix Tarayre présentent le « duo des fleurs » de Léo Délibes avec la Lyre Decazevilloise.