,

La Lyre fête la musique à Grand-Vabre

Cela faisait quelques années maintenant que la Lyre decazevilloise ne s’était pas donnée en représentation à Grand-Vabre. Rappelons que cet orchestre d’harmonie de Decazeville propose tout au long de l’année un large éventail de prestations : messe en musique, cérémonie officielle, animation festive et concert. C’est à l’invitation d’Alain Tovar représentant le syndicat d’initiative de Grand-Vabre, que s’est produite la Lyre decazevilloise dans le cadre de la fête de la musique, le vendredi 21 juin dernier. Les bulletins météorologiques faisaient craindre des orages avec de fortes précipitations, parfois incitant des municipalités du secteur à annuler par précaution les festivités, et étonnamment pas une goutte de pluie ne viendra perturber cette journée. Ce n’est sans compter sur la détermination de la Lyre decazevilloise et des organisateurs locaux qui ont fait tout le nécessaire pour assurer dignement une fête de la musique à Grand-Vabre. La prestation des musiciens decazevillois s’est déroulée en deux temps, avec un concert puis une animation festive.

La Lyre decazevilloise en concert à Grand-Vabre, le vendredi 21 juin 2019.

C’est à la salle des fêtes que s’est repliée préventivement la Lyre decazevilloise afin de proposer un récital d’une heure environ sous la direction musicale de Didier Martinat assisté de Marine Portero. Le programme de ce concert se composait de musique classique, de film, de comédie musicale et d’airs traditionnels russes ou celtiques devant un public de mélomane qui aurait pu être plus nombreux très certainement en raison des aléas de la météo. La Lyre s’est ensuite rendue à la base nautique aux Pélies afin de proposer en extérieur une animation festive devant le restaurant les « Rives du Lot » qui affichait complet pour la soirée. Le syndicat d’initiative de Grand-Vabre a remercié chaleureusement la Lyre decazevilloise pour cette animation appréciée de tous.

La Lyre anime les bords du Lot aux Pélies.

D’ores-et-déjà, il est envisagé avec cette société musicale une édition 2020 de la fête de la musique, mais aussi pourquoi pas d’autres rendez-vous musicaux sur le territoire de Conques-en-Rouergue au fil de l’année. Par exemple, cet orchestre pourrait certainement trouver un écho auprès des municipalités des vallées du Dourdou et du Lot pour rehausser des commémorations républicaines, ou pour participer aux animations des fêtes locales avec un répertoire moderne et dynamique, à l’invitation des comités des fêtes. La Lyre decazevilloise est à découvrir sur son site officiel lyredecazevilloise.fr, sa page Facebook, sa chaine vidéo Youtube et plus récemment sur Wikipédia.

NOTRE ALBUM PHOTOS

NOTRE VIDÉO

,

Le jazz band de Blue Lake à Decazeville

Sur invitation du Lions Club de Decazeville-Cransac, Le Blue lake international jazz band (Etats-Unis) se produira lors d’un concert de gala le vendredi 28 juin 2019 à 20h30, salle le Laminoir à Decazeville. Il s’agit d’un orchestre de jazz appelé « big band » dont la partition musicale se compose de 5 saxophones (alto, ténor et baryton), de 4 trompettes, de 4 trombones et d’une section rythmique amplifiée (piano, basse et batterie). Cet orchestre qui de part sa logistique ne peut se confondre avec une fanfare itinérante (marching band), aborde les répertoires de Count Basie, Duke Ellington, Buddy Rich, Thad Jones mais aussi des compositeurs plus contemporains tels que Gordon Goodwin, Bob Mintzer et John Fedchock. Ce big band est actuellement placé sous la direction musicale de James Sawyer.

Rappelons que cette soirée se déroule en partenariat avec les écoles de musique de Decazeville-communauté. De son côté, la Lyre decazevilloise assurera l’accueil protocolaire de la délégation Blue Lake le 28 juin, puis participera à une déambulation musicale complétée de quelques musiciens américains, le samedi 29 juin à partir de 15h00 devant les fresques « street art » sur un parcours en ville bien défini. Un final sur podium se déroulera place du 10 août en fin d’après-midi, non loin du Laminoir.

Concert du 28 juin : entrée 15€, réservation au 05 65 43 18 36 (OT Decazeville-communauté)

TÉLÉCHARGER LA PHOTO EN HAUTE RÉSOLUTION

TÉLÉCHARGER L’AFFICHE DU CONCERT

Catalogue du répertoire, session 2019

  • 500 Miles High (Chick Corea)
  • Alright Okay You Win (Mayme Watts and Sid Wyche)
  • America the Beautiful (Samuel A. Ward)
  • Arnge Drank (Paul Baker)
  • Basie Straight Ahead (Sammy Nestico)
  • Big Dipper (Thad Jones)
  • Black Orpheus (Luiz Bonfa)
  • The Chicken (Pee Wee Ellis)
  • Cold Duck Time (Eddie Harris)
  • Come Sunday (Duke Ellington)
  • Cottontail (Duke Ellington)
  • Don’t Get Around Much Anymore (Duke Ellington)
  • In the Mood (Joe Garland)
  • Jumpin’ at the Woodside (Count Basie)
  • Just Friends (John Klenner)
  • Little Sunflower (Freddie Hubbard)
  • Lisette (Sammy Nestico)
  • Love for Sale (Cole Porter)
  • One Note Samba (Antonio Carlos Jobim)
  • Queen Bee (Sammy Nestico)
  • Satin Doll (Duke Ellington)
  • Second Line (Traditional)
  • Sidewinder (Lee Morgan)
  • String of Pearls (Jerry Gray)
  • This Masquerade (Leon Russell)
  • Unforgettable 2016 (James Sawyer)
  • When I Fall In Love (Victor Young)
  • Wind Machine (Sammy Nestico)

VIDÉO BLUE LAKE JAZZ ENSEMBLE

,

La Lyre decazevilloise en résidence

En musique, le mot résidence désigne un lieu qui accueille un ou plusieurs artistes pour qu’ils puissent faire des recherches et/ou mener à bien un projet de création. En ce dimanche 5 mai 2019, ce ne sont pas moins de 6h00 de musique employées par la Lyre decazevilloise, dans ses locaux mais aussi au Laminoir 2 à Decazeville, pour préparer les prochains rendez-vous : cérémonie du 8 mai, concert de printemps à Decazeville le 18 mai, congrès départemental de la Fnaca du Lot à Figeac le 26 mai. Dès le matin, exercices de manœuvre et de défilé sont au programme, car depuis quelques semaines déjà au Laminoir 2 mis à disposition par la ville, la Lyre réapprend l’art du pas cadencé afin de répondre au cahier des charges des prestations plus protocolaires.

Dans un second temps, répétition du nouveau répertoire d’animation car n’oublions pas que l’histoire de cet orchestre decazevillois est jalonnée de nombreuses participations à des festivités depuis sa création. Enfin après la pause déjeuner, l’après-midi est consacré au répertoire de concert : œuvres classiques, musique de film, variétés et jazz sous la direction de Didier Martinat assisté par Marine Portero.

En fin de journée, les élèves de la classe d’orchestre de l’école de musique ont emboîté le pas de leurs aînés, en préparant leur programme qui sera joué en première partie du concert de printemps de la Lyre decazevilloise. Une bien belle journée de musique où la joie et la bonne humeur ont été le fil conducteur.

NOTRE ALBUM PHOTOS

NOTRE VIDÉO

, ,

En stage fédéral avec les jeunes du département

Trois élèves de l’école de musique de la Lyre viennent de participer au stage d’orchestre départemental d’harmonie des jeunes de l’Aveyron, organisé du 22 au 27 avril 2019 au centre de vacances « Aux portes des monts d’Aubrac » à Espalion. Depuis plusieurs décennies, ce stage valorisant la musique d’harmonie est porté par la fédération des sociétés musicales de l’Aveyron, en partenariat de nos jours avec Aveyron culture – mission départementale et le conseil départemental de l’Aveyron. Les stagiaires âgés de 10 à 16 ans travaillent un programme d’une haute tenue musicale sous la baguette du Mikael Chamayou, enseignant et chef d’orchestre au conservatoire départemental que l’on ne présente plus.

Nos stagiaires de gauche à droite : Héloïse Tarayre, Alix Tarayre et Charlotte Lewis

C’est devant un auditoire d’environ 150 personnes que s’est déroulé le concert de fin de stage, le samedi 27 avril après-midi à la salle des fêtes de Bozouls. Cette prestation a été unanimement saluée par l’auditoire en présence de Jean-François Galliard (président du conseil départemental), Vincent Bourgues (directeur Aveyron culture) et Jean-Luc Calmelly (maire de Bozouls et conseiller départemental). Notons enfin la présence de trois enseignants de l’école de musique de la Lyre à l’encadrement pédagogique de ce stage, confortant cette exigence de recrutement à Decazeville parmi les meilleurs standards.

NOTRE ALBUM PHOTOS

NOTRE VIDÉO

,

Orchestre et orgue célèbrent le nouvel an

Une fois encore, l’église Notre-Dame de Decazeville a accueilli un très large public de mélomanes. En ce dimanche 6 janvier 2019, le traditionnel concert du nouvel an donné par la Lyre Decazevilloise et son école de musique a une fois de plus confirmé sa réputation. En première partie, des élèves de l’école investissent le chœur de Notre-Dame en présentant un répertoire en petite formation (duo, trio…). Réalisée 3 mois après le début des cours, cette représentation permet à certains musiciens de découvrir le plaisir de se produire face à un public. D’autres, déjà rompus à cette discipline, s’enivrent de cette sensation magique de la scène, mêlant le tract et l’exaltation.

Des grands élèves de trompette interprètent un duo.

Vient le tour de la classe d’orchestre, cet orchestre-école permettant aux apprentis musiciens de s’initier à la musique d’ensemble. Le répertoire a visé éducative est présenté sous la direction de Charlotte Lewis et Alix Tarayre, deux élèves s’exerçant à l’art de la direction d’orchestre. Là encore dans le cadre d’un cursus éducatif complet, la pratique collective autour de l’orchestre d’harmonie est le fil conducteur des apprentissages pour tous les élèves de l’école.

Un public de mélomanes est venu en nombre.

Avant de céder la place à l’orchestre de la Lyre, l’intermède musical est assuré sur l’orgue Cavaillé-Coll à l’occasion d’un récital de Loïc Randeynes. Cet instrument inauguré le 11 décembre 1874, comporte deux claviers manuels (grand orgue, 5 jeux ; récit expressif, 6 jeux) et un pédalier à l’allemande. Le public a pu apprécier entre autres, des œuvres de gospel, Saint-Preux, Bach, Purcell, Beethoven… mais aussi un clin d’œil au répertoire folklorique par l’interprétation inédite à l’orgue de « Lou Mazuc », cette chanson en occitan languedocien qui décrit la vie simple et rude des buronniers sur le plateau de l’Aubrac.

Loïc Randeynes offre un récital sur l’orgue Cavaillé-Coll.

Maître d’œuvre de ce concert, l’orchestre d’harmonie de la Lyre prend la suite sous la direction de Didier Martinat assisté de Marine Portero. Les musiciens decazevillois déroulent un répertoire éclectique mêlant, musiques de film, airs de Noël, sardane, musiques classique… sans oublier la « marche de Radetzky », célèbre marche militaire viennoise de Johann Strauss père composée en 1848. Le chef de musique Martinat souligne la bonne forme de l’harmonie où des progrès musicaux significatifs sont observés, et qui se voit cette année renforcée d’une dizaine de nouveaux musiciens. Venus pour certains en dehors du périmètre de l’école de musique, formés en interne pour d’autres, mais aussi des anciens musiciens de retour après une absence de plusieurs années dans les rangs de l’orchestre ; la Lyre Decazevilloise accueille de plus en plus de sociétaires montrant une dynamique associative et musicale qui ne cesse de progresser.

Tous les temps forts de la Lyre Decazevilloise sont à suivre sur le site internet lyredecazevilloise.fr, la page Facebook ou la chaine Youtube de l’orchestre.

 

NOTRE ALBUM PHOTOS

 

NOTRE VIDÉO

,

La banda Los Patos invite la Lyre Decazevilloise

Encore un vif succès populaire pour le concert organisé dimanche 21 octobre 2018 par la banda Los Patos, invitant la Lyre Decazevilloise en la salle d’accueil de Cransac. C’est devant un parterre de mélomanes venus en nombre, que se sont produites les deux sociétés musicales issues du bassin. Il s’agissait là pour les musiciens cransacois de rendre l’invitation de leurs homologues decazevillois, lors d’un premier concert donné en avril dernier, salle du Laminoir à Decazeville.

Animés par un même esprit associatif et musical, l’orchestre d’harmonie de la Lyre Decazevilloise et la banda Los Patos ont décidé de s’associer une fois encore autour d’un projet commun. L’orchestre de rue cransacois qui a été créé en 1998 et vient de fêter cette année son vingtième anniversaire peut faire prévaloir un certain lien de parenté avec la Lyre Decazevilloise, son aînée qui aura 120 ans le 20 janvier 2019. En effet, plusieurs sociétaires de l’orchestre d’harmonie sont venus régulièrement compléter les rangs de la banda au fil des années : un bel exemple de coopération et de partage associatif sur le bassin. Chaque formation a présenté son répertoire avant une partie commune rassemblant 35 musiciens autour de plusieurs titres mêlant émotion et registre festif.

Cette prestation, unanimement saluée par le public et les élus présents, ne fait qu’illustrer la qualité de la pratique musicale en amateur, animée par des gens passionnés dont la fibre musicale est parfois née dans les écoles de musique de la Lyre Decazevilloise et de la Banda Los Patos. Enfin, cette rencontre musicale s’inscrit dans la lignée des nombreux projets artistiques de la Lyre Decazevilloise réalisés en partenariat avec d’autres acteurs culturels de notre territoire.

NOTRE VIDÉO

NOTRE ALBUM PHOTO

,

Concert du Téléthon 2018

Le Téléthon 2018 est lancé à Decazeville, avec presque deux mois d’avance sur le calendrier national, autour d’une après-midi musicale, sous l’égide de l’association « Espoir et vie » et de la municipalité.

Autour de Jean-Claude Garcia, coordinateur de la manifestation, responsables et bénévoles ont présenté les enjeux de ce 32e Téléthon qui aura lieu les 7 et 8 décembre. C’est l’occasion de rappeler que l’association française contre les myopathies (AFM) a 60 ans et qu’elle est aujourd’hui, grâce aux dons, un acteur majeur de la recherche contre les maladies rares en France et dans le monde.

Un auditoire composé de 150 personnes a assisté à ce concert donné dans la grande salle du Laminoir avec les chorales En Sol Mineur, FaSiLa Chanter, mais aussi la Lyre Decazevilloise, trois associations culturelles de Decazeville : un bel exemple d’implication et de générosité comme le Bassin sait si bien le faire.

NOTRE ALBUM PHOTO

 

,

La fête de la musique a pris ses quartiers à La Vitarelle

Pour cette édition 2018, la fête de la musique s’est déroulée en deux temps à Decazeville (jeudi 21 et vendredi 22 juin). Le programme du vendredi soir s’est concentré sur La Vitarelle qui accueillait sur la place le repas aligot-saucisse ainsi que deux concerts. L’école de musique de la Lyre decazevilloise a ouvert le bal, suivie par le groupe Blacklight, pop-rock et variétés. De nombreuses personnes ont profité de cette soirée musicale, festive et gastronomique, surtout que la météo s’y prêtait à merveille. La radio En Sol mineur était là et retransmettait en direct l’événement. Une fois n’est pas coutume, le quartier de La Vitarelle était bien animé.

,

Aubin : La Lyre et Los Patos fêtent la musique

D’après le journal, La Dépêche du Midi : édition du samedi 23 juin 2018

La Lyre Decazevilloise et la Banda Los Patos ont participé à l’édition aubinoise de la fête de la musique au plan d’eau du Gua, samedi 16 juin 2018.


Après cette 17e édition de la fête de la musique qui s’est déroulée samedi dernier aux arcades du Gua, Jean-Pierre Agelou, le président de l’Amicale laïque d’Aubin, organisatrice de ce rendez-vous musical festif, nage dans une douce euphorie.

«Que du bonheur», assure Jean-Pierre Agelou, qui poursuit : «Cette édition est celle des records, que ce soit en affluence, en restauration et à la buvette, et tout cela, dans une ambiance quasi familiale. Nous sommes fatigués car nous n’avons pas chômé, mais heureux».

Il faut dire que la distribution artistique était de qualité et diverse.

Tous les musiciens sont à englober dans les mêmes louanges. Que ce soit le duo Lyre-Patos qui a mis cette édition sur les bonnes partitions, puis le groupe Bloc-Note qui n’a pas perdu ses accords à connotation pop-rock des années 80-90, bref, que du plaisir pour les oreilles. Et que dire du tabac réalisé par l’orchestre Les Yeux d’Émilie qui pendant son concert a fait déserter la buvette et regrouper la foule des mélomanes devant la scène… un public qui en redemandait et en redemandait, et il fut servi. La chanteuse Émilie, parfois en duo avec Guy et accompagnée par les cuivres et autres guitares de musiciens réunis pour une belle musique, a répondu à l’attente de ce public en enchaînant les chansons. La meilleure des récompenses pour cet orchestre qui en amont a répété maintes fois les titres joués au cours de cette soirée fut les ovations d’un public en extase, qui ne voulait pas quitter le devant de la scène.

Crédit photo : Banda Los Patos

,

La Lyre Decazevilloise célèbre le printemps

La Lyre Decazevilloise a tenu son traditionnel concert de printemps, samedi 26 mai 2018 en l’espace Yves-Roques de Decazeville, devant un parterre de mélomanes parmi lesquels on notait la présence de représentants de la municipalité mais aussi de responsables du tissu associatif local. La soirée a débuté par la prestation très appréciée de l’atelier cuivres de l’école de musique, projet socio-éducatif construit en partenariat avec l’association Francas Loisirs Decazeville, dans le cadre de l’accueil périscolaire des enfants des écoles, avec le soutien du fond « écureuil et solidarité » de la Caisse d’Epargne Midi-Pyrénées.

L’atelier cuivres de l’école de musique

La représentation musicale s’est prolongée avec des ensembles de saxophones de la classe de Patricia Laville, puis par les élèves de premier cycle de l’école de musique réunis en classe d’orchestre sous la direction musicale de Marine Portero et Alix Tarayre. Après l’entracte, l’orchestre d’harmonie de la Lyre Decazevilloise sous la direction d’Isabelle Dupré et Didier Martinat a assuré la seconde partie du programme, célébrant par la même circonstance les 118 ans de cette institution decazevilloise, avec un répertoire éclectique dont l’exigence artistique et la qualité d’interprétation sont les fils conducteurs.

Photo officielle de la Lyre Decazevilloise, le samedi 26 mai 2018.

Ce concert a aussi été l’occasion de mettre à l’honneur l’engagement exemplaire d’Isabelle Dupré à la direction d’orchestre et de son époux Patrick au tuba, qui ont choisi ensemble de s’octroyer une parenthèse musicale pour se consacrer à des projets plus personnels. Qu’ils soient chaleureusement remerciés pour leur parcours de musicien sociétaire durant ces très nombreuses années à la Lyre. Par chance, Isabelle Dupré souhaite poursuivre sa mission d’enseignante à l’école de musique et elle continuera d’assurer avec brio cette tâche tout en faisant profiter à ses élèves de ses talents musicaux, mais aussi de sa personnalité chaleureuse et bienveillante appréciée de tous.

NOTRE ALBUM PHOTOS