Notre histoire

Régie sous forme associative, la Lyre Decazevilloise fondée en 1900 bénéficie du soutien financier de la ville de Decazeville, dont elle assure les cérémonies officielles, remplit une mission culturelle en organisant des concerts, plusieurs fois par an, en salle ou en plein air et possède une école de musique.

Héritière de la longue tradition musicale des cités minières, la Lyre est attachée à la convivialité et à l’idée d’une culture à la portée de tous dans un répertoire qui évolue avec son temps mais dont l’exigence musicale est le fil conducteur.

Notre musique

Riche d’une expérience de plus d’un siècle, l’orchestre d’harmonie de la Lyre Decazevilloise est l’une des institutions emblématique du patrimoine culturel de la ville de Decazeville. Dès sa création, la Lyre interprète la musique de son temps au travers de transcriptions parfois audacieuses. Au fil des évolutions, l’orchestre aborde des styles musicaux de plus en plus variés : transcriptions de grandes œuvres de la musique classique, musique originale pour harmonie, musiques de film… Il interprète également des standards du jazz et de la pop, des marches, hymnes ou encore des chants de Noël lors d’animations.

Notre direction musicale

La direction musicale de la Lyre Decazevilloise est confiée à un chef de musique (homme/femme), parfois secondé dans ses tâches par un chef de musique adjoint. Son rôle est de coordonner l’exécution et l’interprétation d’une œuvre en fonction des instruments de l’orchestre d’harmonie. Au quotidien, le chef de musique est responsable de la discipline générale, du planning de l’orchestre (répétition, concert) et il définit l’orientation musicale de la Lyre Decazevilloise (répertoire).

L’orchestre d’harmonie de la Lyre Decazevilloise est placé depuis le 1er septembre 2018 sous la direction du chef de musique Didier Martinat, assisté du chef de musique adjointe Marine Portero.

Contactez-nous dès maintenant

Héritiers de la longue tradition musicale des cités  minières, la Lyre est attachée à la convivialité et à l’idée d’une culture à la portée de tous dans un répertoire qui évolue avec son temps mais dont l’exigence musicale est le fil conducteur.