Musique et solidarité : saison 2

Pour la deuxième année consécutive, l’école de musique de la Lyre Decazevilloise met en œuvre un atelier « cuivre » dans le cadre des activités du centre de loisirs des Francas à Decazeville.

Soutenu financièrement par la Caisse d’Epargne de Midi-Pyrénées dans le cadre du dispositif « Écureuil et solidarité », cet atelier animé par M. Martinat (enseignant de l’école de musique), vise deux objectifs : permettre au plus grand nombre d’enfants d’avoir un accès à une pratique musicale et à un moindre coût d’une part, mais aussi de sensibiliser ces jeunes élèves au « vivre ensemble » au travers de l’orchestre d’harmonie et des instruments de la famille des cuivres (trompette, trombone et tuba) plus particulièrement d’autre part.

Lors de la saison 1 l’an passé, 13 élèves ont pu bénéficier de cette initiation sur le temps d’accueil périscolaire ; et cette année pour la saison 2, réforme du temps scolaire le mercredi oblige, c’est une dizaine de nouveaux élèves inscrits au centre de loisirs qui bénéficient de ce dispositif éducatif, culturel et solidaire.

Les enfants du centre de loisirs des Francas à Decazeville lors de l’atelier cuivre.

L’école de musique de la Lyre Decazevilloise est particulièrement fière de ce partenariat avec les Francas qui élargie l’offre d’activités du centre de loisirs, et qui contribue au rayonnement culturel du territoire Decazeville communauté. Ces apprentis musiciens qui répètent tous les mercredis matin dans les locaux de l’école Jean Macé à Decazeville participeront prochainement à des concerts avec les autres élèves de l’école de musique de la Lyre Decazevilloise.

L’atelier cuivre joue sur instruments playLITE distribués par l’équipementier Gear4music.

Sainte Cécile 2018 : de la convivialité et des perspectives

La bienheureuse Cécile était une noble romaine, née dans une famille chrétienne de sénateurs au IIème siècle après Jésus-Christ. Mais ce n’est qu’au XIVème siècle d’un orgue a fait son apparition comme symbole iconographique aujourd’hui familier de cette sainte; et ce n’est pas avant la fin du XVIème siècle – lorsque sa ville natale a fondé une académie de musique qui porte son nom – que les célébrations de sainte Cécile sont devenues essentiellement musicales.

Comme chaque année, on célèbre sainte Cécile, patronne des musiciens. La Lyre Decazevilloise n’a pas failli à cette belle tradition et a organisé le samedi 24 novembre 2018, un moment de convivialité dans cette société musicale fondée en 1900. La fête de sainte Cécile, célébrée le 22 novembre dans le calendrier catholique, au-delà de sa signification religieuse, permet de vivre des moments de joie et d’harmonie. C’est une période de retrouvailles, une occasion de rappeler les valeurs de partage et de générosité, de goûter le bonheur simple d’être ensemble.

Laurent Mazars, maître aligotier de la Lyre Decazevilloise.

Lors de ces festivités, l’occasion est donnée au président Laurent Tarayre d’accueillir les nouveaux musiciens dans les rangs de l’orchestre, où chacun se félicite de l’augmentation des effectifs de l’harmonie depuis le début de la saison 2018-2019, mais aussi de faire le point sur l’activité de l’association et des temps forts musicaux à venir. Il n’est pas oublié l’école de musique de la Lyre où les inscriptions sont en très forte augmentation cette année. Après deux années de remise à niveau dans le fonctionnement de l’établissement, ce ne sont pas moins de 22% d’inscriptions supplémentaires qu’il a fallu gérer dès octobre 2018 dans un contexte, nul ne l’ignore, qui n’est pas toujours porteur. Là encore la satisfaction est de mise, fruit d’un travail conduit collectivement depuis 24 mois par l’équipe de direction.

Par la suite, Lucile Maurel (flûtiste) a présenté à l’assistance le compte-rendu de son séjour musical l’été dernier aux Etats-Unis, dans le cadre d’un partenariat entre le Lion’s club Decazeville-Cransac, Blue Lake et la Lyre Decazevilloise. Un article détaillé consacré à ce séjour sera proposé sur notre site.

Lucile Maurel présente à l’assistance son séjour musical aux Etats-Unis.

Pour clôturer, un repas convivial autour d’un aligot a réuni le plus grand nombre des musiciens sociétaires, familles et amis dans la bonne humeur de cette journée placée sous le signe de la musique et de l’amitié.

 

NOTRE ALBUM PHOTOS

 

NOTRE VIDÉO

Fête de Saint-Parthem 2018

A l’invitation du comité des fêtes de Saint-Parthem, la Lyre Decazevilloise a assuré le service musical lors de la fête votive du dimanche 18 novembre 2018. Tout d’abord, rendez-vous était donné en l’église afin d’accompagner la liturgie de la messe dominicale. Sous la direction de Didier Martinat assisté de Marine Portero, la Lyre Decazevilloise a déroulé son programme comprenant des œuvres de Léo Delibes ou Vangelis. Par la suite, l’orchestre s’est présenté devant le monument aux morts où les honneurs militaires ont été rendus aux enfants de la commune « morts pour la France » lors des différents conflits. Pour terminer, c’est au travers d’un programme plus festif et autour d’un vin d’honneur que se sont retrouvés les différents participants, accompagnés comme il se doit par la Lyre.

La Lyre Decazevilloise accompagne la liturgie sous la direction du chef de musique Didier Martinat.

NOTRE ALBUM PHOTOS

 

NOS VIDÉOS

Offre d’emploi : l’école de musique recrute !

Fondée en 1946, l’école de musique de la Lyre Decazevilloise s’est développée au fil des décennies avec l’objectif constant de proposer une offre de formation de qualité et attrayante sur le territoire de Decazeville communauté. Son fonctionnement structuré autour de l’orchestre d’harmonie, vise à former de futurs musiciens en suscitant le plaisir de l’invention et de la pratique musicale dans le cadre d’un référentiel éducatif national. L’école de musique recrute :

 

Un(e) enseignant(e) artistique discipline

TROMBONE-TUBA et FORMATION MUSICALE

6h30 d’enseignement hebdomadaire

POSTE à POURVOIR DANS LE CADRE D’UN CDD DE REMPLACEMENT

du 21 janvier 2019 au 24 mars 2019 (possibilité de prolongation jusqu’au 21 avril 2019)

 

Missions sous l’autorité de la direction de l’école de musique :

 

  • Vous enseignez le trombone, le tuba et la formation musicale selon l’emploi du temps déjà installé et qui vous est attribué sur la journée du mercredi.
  • Vous proposez un enseignement collectif ou individuel, que cela soit en formation musicale ou formation instrumentale.
  • Vous animez un « atelier cuivres » avec une douzaine d’élèves dans le cadre d’un partenariat avec le centre de loisirs de la ville, à destination d’un jeune public non initié souvent éloigné de la culture et de la musique.
  • Vous contribuez avec la direction et vos collègues à favoriser une approche pédagogique autour de l’orchestre d’harmonie et de la pratique musicale en amateur.
  • Vous participez aux activités liées à la vie de l’école de musique (réunion pédagogique, auditions, concert…), selon les besoins du service.
  • Vous organisez et suivez les parcours de formation des élèves, ainsi que leur évaluation (contrôle continu, examen) dans le cadre des programmes de la Confédération Musicale de France.

 

Profil recherché :

 

  • Diplômé(e) du C.E.M, D.E.M ou D.E (en cours ou équivalence),
  • Débutant(e) ou confirmé(é) : expérience similaire serait un plus,
  • Enseignant(e) disponible le mercredi,
  • Vous maîtrisez les programmes, méthodes et outils de la pédagogie de votre discipline, et inscrivez votre enseignement dans le cadre d’une démarche éducative autour de l’orchestre d’harmonie et de la pratique musicale en amateur,
  • Disponible, dynamique, impliqué(e), créatif(ve), appréciant le travail en équipe, bon relationnel, vous maîtrisez l’ensemble des répertoires de votre discipline et faites preuve des qualités d’écoute, d’échange et de pédagogie.

 

Conditions d’exercice :

 

  • Contrat à durée déterminée de remplacement (2 mois) avec possibilité de prolongation (1 mois),
  • Poste à temps non complet (6,5/24ème),
  • Cadre d’emploi de la convention collective de l’animation,  professeur coef. 255 (groupe B) + 20 points si D.E,
  • Rémunération conventionnelle selon les barèmes en vigueur + 10% congés payés + 10% prime de précarité + prime d’ancienneté selon situation antérieure (reconstitution de carrière) + prime de déplacement selon domiciliation.

 

Les candidatures (lettre de motivation + CV) sont à adresser avant le 22 décembre 2018

M. Laurent TARAYRE, Président de la Lyre Decazevilloise

Ecole de musique, 78 esplanade Jean Jaurès 12300 DECAZEVILLE

ou par email : contact@lyredecazevilloise.fr

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter le responsable administratif au 06.86.70.91.54

L’armistice de 1918 célébré avec éclat

Après la fin du conflit, les cérémonies de commémoration de l’armistice signé le 11 novembre 1918 s’organisent progressivement. La première se tient en 1919 dans la chapelle des Invalides à Paris, en présence du maréchal Foch. En 1922, le 11 novembre est déclaré fête nationale grâce à l’intervention des anciens combattants auprès du Parlement. Interdites par l’occupant de 1940 à 1944, elles sont régulièrement célébrées depuis 1945. En 2008, alors que le dernier poilu français, Lazarre Ponticelli, vient de disparaître, le sens de cette cérémonie reste intact. Il ne s’agit pas de célébrer la victoire mais “ de rendre hommage aux victimes, combattants ou civils afin que ne sombrent pas dans l’oubli les sacrifices et les souffrances de toute une génération. Il importe à cette occasion de faire de la jeunesse l’héritière des valeurs qu’ils ont défendues ”.

La commémoration de l’armistice de la Première Guerre mondiale a eu lieu ce dimanche 11 novembre. Dès 9h 30, le maire de Decazeville, François Marty, est allé déposer une gerbe de fleurs au mémorial du cimetière de Miramont. Quelques instants plus tard, rejoint par Anne Blanc, députée de la circonscription Villefranche-Decazeville, il a présidé la cérémonie de l’avenue du 10-août-1944. L’imposant cortège a ensuite rejoint le monument aux morts de la place Wilson où deux élèves du collège Paul-Ramadier ont donné lecture de « lettres » de soldats au front avant que le maire ne fasse de même avec le message du président de la République, Emmanuel Macron.

Le fleurissement du monument aux morts a été effectué par Anne Blanc et François Marty qu’accompagnaient les deux collégiens. Les élèves des écoles de Decazeville ont interprété plusieurs couplets de La Marseillaise, accompagné pour cela par les musiciens de La Lyre Decazevilloise.

Par la suite, une cérémonie similaire s’est déroulée en fin de matinée à Firmi en présence d’un public venu en très grand nombre où là encore, écoliers et collégiens se sont brillamment distingués aux côtés des musiciens de la Lyre. L’ensemble des manifestations se sont clôturées autour d’un vin d’honneur républicain animé par l’orchestre d’harmonie.

NOTRE ALBUM PHOTO

 

NOTRE VIDÉO

La Lyre prépare le congrès départemental 2019 de la Fnaca du Lot à Figeac

Temps fort de la saison 2018-2019, la Lyre Decazevilloise rehaussera le cérémonial du congrès départemental de la Fnaca du Lot, organisé prochainement à Figeac le 26 mai 2019. Lors d’une matinée de travail en octobre dernier, avec l’équipe du Président Michel Larguillé représentant la délégation locale de la Fnaca, un repérage des lieux de prestation et l’itinéraire du défilé a été réalisé. Une planification minutieuse a permis de définir les différentes phases musicales et protocolaires nécessaires au bon déroulement de ce congrès. Ce ne sont pas moins de 500 invités qui accompagneront les nombreuses personnalités civiles, politiques et militaires, en centre ville mais aussi à l’espace François Mitterrand.

Séance de travail devant l’hôtel de ville de Figeac, entre la Fnaca et la Lyre Decazevilloise

 

NOTRE ALBUM PHOTO

 

NOTRE VIDÉO

,

La banda Los Patos invite la Lyre Decazevilloise

Encore un vif succès populaire pour le concert organisé dimanche 21 octobre 2018 par la banda Los Patos, invitant la Lyre Decazevilloise en la salle d’accueil de Cransac. C’est devant un parterre de mélomanes venus en nombre, que se sont produites les deux sociétés musicales issues du bassin. Il s’agissait là pour les musiciens cransacois de rendre l’invitation de leurs homologues decazevillois, lors d’un premier concert donné en avril dernier, salle du Laminoir à Decazeville.

Animés par un même esprit associatif et musical, l’orchestre d’harmonie de la Lyre Decazevilloise et la banda Los Patos ont décidé de s’associer une fois encore autour d’un projet commun. L’orchestre de rue cransacois qui a été créé en 1998 et vient de fêter cette année son vingtième anniversaire peut faire prévaloir un certain lien de parenté avec la Lyre Decazevilloise, son aînée qui aura 120 ans le 20 janvier 2019. En effet, plusieurs sociétaires de l’orchestre d’harmonie sont venus régulièrement compléter les rangs de la banda au fil des années : un bel exemple de coopération et de partage associatif sur le bassin. Chaque formation a présenté son répertoire avant une partie commune rassemblant 35 musiciens autour de plusieurs titres mêlant émotion et registre festif.

Cette prestation, unanimement saluée par le public et les élus présents, ne fait qu’illustrer la qualité de la pratique musicale en amateur, animée par des gens passionnés dont la fibre musicale est parfois née dans les écoles de musique de la Lyre Decazevilloise et de la Banda Los Patos. Enfin, cette rencontre musicale s’inscrit dans la lignée des nombreux projets artistiques de la Lyre Decazevilloise réalisés en partenariat avec d’autres acteurs culturels de notre territoire.

NOTRE VIDÉO

NOTRE ALBUM PHOTO

,

Concert du Téléthon 2018

Le Téléthon 2018 est lancé à Decazeville, avec presque deux mois d’avance sur le calendrier national, autour d’une après-midi musicale, sous l’égide de l’association « Espoir et vie » et de la municipalité.

Autour de Jean-Claude Garcia, coordinateur de la manifestation, responsables et bénévoles ont présenté les enjeux de ce 32e Téléthon qui aura lieu les 7 et 8 décembre. C’est l’occasion de rappeler que l’association française contre les myopathies (AFM) a 60 ans et qu’elle est aujourd’hui, grâce aux dons, un acteur majeur de la recherche contre les maladies rares en France et dans le monde.

Un auditoire composé de 150 personnes a assisté à ce concert donné dans la grande salle du Laminoir avec les chorales En Sol Mineur, FaSiLa Chanter, mais aussi la Lyre Decazevilloise, trois associations culturelles de Decazeville : un bel exemple d’implication et de générosité comme le Bassin sait si bien le faire.

NOTRE ALBUM PHOTO

 

,

Nouvelle direction musicale

Une nouvelle direction musicale se met en place à la tête de la Lyre Decazevilloise. Par délibération du conseil d’administration du jeudi 12 juillet 2018 sont nommés :

  • M. Didier Martinat, chef de musique
  • Mlle Marine Portero, chef de musique adjointe

Mlle Portero est une jeune lycéenne actuellement en classe de Terminale ST2S au lycée « La Découverte » de Decazeville. Formée en flûte traversière et saxophone dans notre école de musique, elle s’est initiée à la direction musicale auprès de la classe d’orchestre de notre école. Elle participe activement à la vie associative de la Lyre Decazevilloise avec sa sœur cadette Maeva, sans oublier le soutien indéfectible de tout le clan Portero, une dynastie de musiciens fidèles parmi les fidèles de la Lyre Decazevilloise.

Le rôle de chef de musique se définit par la direction d’une musique sur le plan technique, la participation au cérémonial dans le cadre du protocole, au suivi de l’administration et de la gestion du personnel de l’orchestre de la Lyre Decazevilloise. Par l’entretien de contacts permanents avec le milieu associatif et les collectivités territoriales, le chef de musique est un acteur prépondérant de l’insertion de la Lyre Decazevilloise dans le tissu culturel de Decazeville communauté en générant des actions de nature à renforcer le rayonnement musical de l’orchestre d’harmonie sur son territoire.

Mlle Marine Portero a pris ses fonctions le 1er septembre 2018, en remplacement de Mme Isabelle Dupré. L’ensemble de l’association lui souhaite bon courage dans cette nouvelle affectation.

Stage 2019 : orchestre d’harmonie départemental senior

L’ODHs est le fruit d’une expérience audacieuse et originale, à l’initiative de la fédération départementale des sociétés musicales de l’Aveyron soutenue par la mission départementale de la Culture et le conseil général. Il s’agit chaque année de réunir des musiciens de plus de 20 ans de tous les orchestres d’harmonie de l’Aveyron et de monter un programme de concert à l’issue de deux week-ends de stage intensif. Ce stage s’adresse aux musiciens (instruments à vent et percussions) âgés de plus de 20 ans et dont le niveau musical correspond au 2e et 3e cycle.

Dates : du 2 au 3 février puis du 2 au 3 mars 2019

Lieu : Espalion (Aveyron)

Direction musicale : Mikaël CHAMAYOU
m.chamayou@aveyron-culture.com

TÉLÉCHARGER LA FICHE D’INSCRIPTION