Fête nationale : 14 juillet 2018

La fête nationale a été célébrée ce 14 juillet comme dans l’ensemble des communes de France et d’outre mer, devant le monument aux morts de Decazeville. Instituée par la loi, la fête nationale se réfère aux dates du 14 juillet 1789, prise de la Bastille, et 14 juillet 1790, jour de l’union nationale lors de la fête de la Fédération.

Anne Blanc, député de la 3e circonscription, était présente pour l’événement.

Le maire François Marty et Alain Alonso, le premier adjoint, étaient entourés de plusieurs conseillers municipaux, du commandant de police, du lieutenant des sapeurs-pompiers, de quelques anciens combattants avec quatre porte-drapeaux et diverses personnalités civiles.

Deux gerbes ont été déposées par la députée et le maire, au pied du monument aux morts.

La célébration était animée par les sonneries de la Lyre decazevilloise qui a conclu la cérémonie par l’hymne national, qui ce week-end n’aura cessé de résonner dans les rues de Decazeville comme dans toute la France remplie d’une ferveur nationale derrière une équipe de jeunes footballeurs devenue en quelques minutes, championne du monde.

Sur le départ pour les Etats-Unis

A quelques jours du départs pour les États-Unis, les deux élèves musicien issus de l’école de Musique ZIK’MINEUR et de la Lyre Decazevilloise se sont retrouvés autour du Lions Clubs de France section de Decazeville-Cransac pour la remise officielle des billets d’avion par Alfa Voyages Agence Selectour Decazeville.

,

La fête de la musique a pris ses quartiers à La Vitarelle

Pour cette édition 2018, la fête de la musique s’est déroulée en deux temps à Decazeville (jeudi 21 et vendredi 22 juin). Le programme du vendredi soir s’est concentré sur La Vitarelle qui accueillait sur la place le repas aligot-saucisse ainsi que deux concerts. L’école de musique de la Lyre decazevilloise a ouvert le bal, suivie par le groupe Blacklight, pop-rock et variétés. De nombreuses personnes ont profité de cette soirée musicale, festive et gastronomique, surtout que la météo s’y prêtait à merveille. La radio En Sol mineur était là et retransmettait en direct l’événement. Une fois n’est pas coutume, le quartier de La Vitarelle était bien animé.

,

Aubin : La Lyre et Los Patos fêtent la musique

D’après le journal, La Dépêche du Midi : édition du samedi 23 juin 2018

La Lyre Decazevilloise et la Banda Los Patos ont participé à l’édition aubinoise de la fête de la musique au plan d’eau du Gua, samedi 16 juin 2018.


Après cette 17e édition de la fête de la musique qui s’est déroulée samedi dernier aux arcades du Gua, Jean-Pierre Agelou, le président de l’Amicale laïque d’Aubin, organisatrice de ce rendez-vous musical festif, nage dans une douce euphorie.

«Que du bonheur», assure Jean-Pierre Agelou, qui poursuit : «Cette édition est celle des records, que ce soit en affluence, en restauration et à la buvette, et tout cela, dans une ambiance quasi familiale. Nous sommes fatigués car nous n’avons pas chômé, mais heureux».

Il faut dire que la distribution artistique était de qualité et diverse.

Tous les musiciens sont à englober dans les mêmes louanges. Que ce soit le duo Lyre-Patos qui a mis cette édition sur les bonnes partitions, puis le groupe Bloc-Note qui n’a pas perdu ses accords à connotation pop-rock des années 80-90, bref, que du plaisir pour les oreilles. Et que dire du tabac réalisé par l’orchestre Les Yeux d’Émilie qui pendant son concert a fait déserter la buvette et regrouper la foule des mélomanes devant la scène… un public qui en redemandait et en redemandait, et il fut servi. La chanteuse Émilie, parfois en duo avec Guy et accompagnée par les cuivres et autres guitares de musiciens réunis pour une belle musique, a répondu à l’attente de ce public en enchaînant les chansons. La meilleure des récompenses pour cet orchestre qui en amont a répété maintes fois les titres joués au cours de cette soirée fut les ovations d’un public en extase, qui ne voulait pas quitter le devant de la scène.

Crédit photo : Banda Los Patos

Fête du centre social 2018

C’était jour de fête au centre social qui a proposé une multitude d’animations en faveur des enfants et de leurs parents venus en nombre pour jouer, dialoguer et partager des moments teintés de convivialité.

Averses de pluie obligent, c’est dans la salle du Laminoir que les activités ont pris leur essor tout au long de l’après-midi. Au fil des stands, des jeux en bois, des jeux coopératifs et même un jeu de l’oie à taille humaine ont séduit les participants. Le tout animé par les musiciens de la Lyre Decazevilloise qui se sont également prêtés au jeu de l’éveil musical des jeunes.

Pour Nathalie Caboco, la directrice du centre social, «cette séquence ludique offerte par notre équipe, et soutenue par les associations Vacances en famille et Envies enjeux, a permis aux habitants du territoire de se rencontrer dans une ambiance familiale et festive». Avant de regagner leurs pénates, les 250 personnes présentes ont partagé un goûter fabriqué maison par les familles.

La Lyre Decazevilloise porte un projet de musique solidaire grâce au soutien du fond « écureuil et solidarité » de la Caisse d’Epargne de Midi-Pyrénées.

Crédit photographique : Michel FRANCOIS de l’association Focale Douze Decazeville, avec tous nos remerciements.

,

La Lyre Decazevilloise célèbre le printemps

La Lyre Decazevilloise a tenu son traditionnel concert de printemps, samedi 26 mai 2018 en l’espace Yves-Roques de Decazeville, devant un parterre de mélomanes parmi lesquels on notait la présence de représentants de la municipalité mais aussi de responsables du tissu associatif local. La soirée a débuté par la prestation très appréciée de l’atelier cuivres de l’école de musique, projet socio-éducatif construit en partenariat avec l’association Francas Loisirs Decazeville, dans le cadre de l’accueil périscolaire des enfants des écoles, avec le soutien du fond « écureuil et solidarité » de la Caisse d’Epargne Midi-Pyrénées.

L’atelier cuivres de l’école de musique

La représentation musicale s’est prolongée avec des ensembles de saxophones de la classe de Patricia Laville, puis par les élèves de premier cycle de l’école de musique réunis en classe d’orchestre sous la direction musicale de Marine Portero et Alix Tarayre. Après l’entracte, l’orchestre d’harmonie de la Lyre Decazevilloise sous la direction d’Isabelle Dupré et Didier Martinat a assuré la seconde partie du programme, célébrant par la même circonstance les 118 ans de cette institution decazevilloise, avec un répertoire éclectique dont l’exigence artistique et la qualité d’interprétation sont les fils conducteurs.

Photo officielle de la Lyre Decazevilloise, le samedi 26 mai 2018.

Ce concert a aussi été l’occasion de mettre à l’honneur l’engagement exemplaire d’Isabelle Dupré à la direction d’orchestre et de son époux Patrick au tuba, qui ont choisi ensemble de s’octroyer une parenthèse musicale pour se consacrer à des projets plus personnels. Qu’ils soient chaleureusement remerciés pour leur parcours de musicien sociétaire durant ces très nombreuses années à la Lyre. Par chance, Isabelle Dupré souhaite poursuivre sa mission d’enseignante à l’école de musique et elle continuera d’assurer avec brio cette tâche tout en faisant profiter à ses élèves de ses talents musicaux, mais aussi de sa personnalité chaleureuse et bienveillante appréciée de tous.

NOTRE ALBUM PHOTOS

Cérémonies du 8 mai 2018

Le 8 mai 1945, la fin de la guerre scelle la victoire de la France et de ses alliés contre l’Allemagne nazie. Pour ne pas oublier les 535 000 morts français, la municipalité de Decazeville a invité les habitants de la commune et ceux qui par devoir de mémoire rejoindront les participants à cette cérémonie à se recueillir, au carré militaire de Miramont, puis devant la plaque commémorative du 10 août 1944, avant de se rendre en cortège devant le monument aux morts, place Wilson, où un dépôt de gerbe a été effectué par le maire François Marty.

Les musiciens de la Lyre Decazevilloise ont assuré ce matin du 8 mai 2018, le service protocolaire (sonneries réglementaires et Marseillaise) dans ces différents lieux de mémoire avant de se rendre dans la commune voisine de Firmi pour y assurer une autre cérémonie officielle. La matinée de cérémonies s’est conclue par un vin d’honneur républicain offert par la municipalité de Firmi, où la Lyre Decazevilloise s’est distinguée par une animation musicale remarquée et appréciée.

ALBUM PHOTOS : CÉRÉMONIES DU 8 MAI 2018

Le savez-vous ? : les différents lieux de mémoire à Decazeville

 

  • Le carré militaire du cimetière de Miramont :

Les carrés militaires, appelés également pelouse d’honneur, sont des lieux de sépultures destinés aux anciens combattants, aux déportés, aux prisonniers politiques, aux soldats de la Paix qui sont morts en mission et réfractaires des 1ère et 2ème Guerres mondiales.

  • L’église ND de Decazeville :

On y trouve deux plaques commémoratives, l’une « À NOS MORTS GLORIEUX 1914 SOUVENIR & PRIÈRE 1918 » de la ville de Decazeville, l’autre « MON DIEU DONNEZ LE REPOS ÉTERNEL; AUX VICTIMES DE LA GUERRE 1914 – 1918 » en hommage de la paroisse.

  • Le monument aux morts de Saint-Roch :

Il porte la mention « AUX HÉROS DE ST ROCH MORTS POUR LA FRANCE ».

  • Plaque commémorative du 10 août 1944 :

Monument spécifique aux fusillés à Decazeville, portant la mention « AVENUE DU 10 AOÛT, CETTE PLAQUE A ÉTÉ APPOSÉE EN HOMMAGE AUX MORTS VICTIMES DES COMBATS DU 10 AOÛT 1944 ET DE LA BARBARIE ALLEMANDE ».

  • Le monument aux morts de Decazeville :

Inauguré le 9 décembre 1934, c’est un monument à la gloire de la paix et du travail.

Quatre grandes médailles, ornent le monument aux morts, dédiées à la fois aux morts de la guerre et aux morts du travail. Quatre thèmes figurent sur le monument. Deux grands bas-reliefs latéraux (2,10 m x 1,20 m) :

  1. « La paix », face à l’espace Wilson, est représentée par des fleurs, l’olivier et la famille.
  2. « La guerre », face à la pharmacie, est symbolisée par un guerrier au visage de femme. « Derrière ce guerrier, on aperçoit, entre autre, une tête de mort dont la silhouette est voilée ainsi que des gorgones, animaux mythologiques.
  3. « Le soldat »
  4. « Le mineur » surpris par un coup de grisou, ainsi qu’un soldat à genou, l’air résigné.

Ces deux personnages, recroquevillés sur eux-mêmes, donnent une impression d’étouffement à l’instar des galeries de mine.

Enfin, une imposante lampe de mineur rehausse le monument dont la sobriété architecturale est à souligner. De nombreux éléments emblématiques de l’histoire minière et industrielle de la ville sont représentés sur les médailles : mineurs, gradins, de la découverte (mine à ciel ouvert), chevalement de puits de mine, usines, wagonnets de charbon, hauts-fourneaux…

Rejoindre la Lyre Decazevilloise

L’orchestre d’harmonie de la Lyre Decazevilloise cherche à renforcer ses rangs. Nous recherchons des musiciens : clarinettiste, saxophoniste, flûtiste, trompettiste, tromboniste, percussionniste, corniste, hautboïste, tubiste… Pour les débutants, il est possible de prendre des cours de musique dans notre école tout en sollicitant un prêt d’instrument.

Riche d’un répertoire éclectique, la Lyre Decazevilloise, société musicale fondée en 1900 est aujourd’hui composée de vingt-cinq musiciens. L’orchestre aborde avec autant de plaisir la musique classique que la musique traditionnelle, jazz, de variété ou encore les musiques de film. La musique d’ensemble permet à chacun de trouver sa place, l’accent étant avant tout mis sur l’investissement et l’implication au sein de la formation.

De nombreux concerts et projets ont lieu chaque année dans un souci de qualité, mais en n’oubliant surtout pas l’échange, la convivialité et la bonne humeur !

C’est avec plaisir que nous vous accueillerons, dans une ambiance sympathique, lors de notre traditionnelle répétition hebdomadaire. Les répétitions se déroulent tous les vendredis à partir de 20h15 dans nos locaux, 78 esplanade Jean Jaurès à Decazeville.

Si vous êtes intéressés, merci de nous contacter :

Tél : 06.11.37.69.61
Email : contact@lyredecazevilloise.fr

Le chœur de Blue Lake à Decazeville

Fondé en 1969, le programme d’échange international de Blue Lake est consacré à la compréhension internationale à travers le langage universel des arts. Structuré en académie musicale dont le siège est dans le Michigan (Etats-Unis) ce ne sont pas moins de 30 000 jeunes artistes européens, asiatiques et américains qui ont bénéficié dans ces échanges internationaux depuis sa création.

Une fois encore, la Lyre Decazevilloise est partenaire dans le projet « Blue Lake 2018 » porté par le Lion’s Club Decazeville-Cransac. A ce titre, nous sommes mobilisés dans l’accueil de 80 jeunes choristes américains en juin prochain.

Voici le programme du séjour (3 nuitées) établi par Mme Joëlle Costes, présidente de la section locale du Lion’s Club :

  • Samedi 23 juin 2018, réception avec les familles d’accueil en fin de journée.
  • Dimanche 24 juin 2018, journée en famille d’accueil jusqu’en fin d’après-midi ; répétition avant le concert qui débutera à 20h30 au Laminoir.
  • Lundi 25 juin 2018, journée détente à Conques avec visite guidée en anglais, shopping, pique-nique, prestation musicale à l’abbatiale vers 15h00. En soirée à 20h00 à la salle des arcades d’Aubin, soirée de l’amitié franco-américaine avec animation folklorique et repas-partage avec toutes les familles, musiciens, partenaires et représentants de la municipalité, conseil départemental…
  • Mardi 26 juin 2018 au matin, départ du Laminoir pour leur prochaine étape de leur tournée musicale.

TÉLÉCHARGER LA DOCUMENTATION BLUE LAKE 2018

,

Une partition commune jouée à l’unisson

Quelle belle soirée ce samedi 28 avril 2018 à la salle du Laminoir à Decazeville ! La Lyre Decazevilloise a invité la Banda Los Patos à se produire dans le cadre d’un concert commun. Ce ne sont pas moins de 200 personnes qui ont assisté à cet événement, dans un agencement de salle novateur fortement apprécié de tous, qui privilégie le confort acoustique et la proximité visuelle.

La salle du Laminoir a bénéficié d’un aménagement spécifique.

La soirée a été menée tambour battant, dans l’esprit d’un concert à l’américaine où les musiques s’enchainent sans interruption, tout d’abord par la Banda Los Patos puis par la Lyre Decazevilloise, avant l’interprétation d’un programme commun de 30 minutes réunissant les 35 musiciens.

Ce concert, fruit de répétitions régulières depuis octobre dernier, démontre le dynamisme de nos deux sociétés musicales qui partagent les mêmes valeurs musicales et associatives. Cette soirée unanimement saluée par le public et les élus présents, ne fait qu’illustrer la qualité de la pratique musicale en amateur, animée par des gens passionnés dont la fibre musicale est parfois née dans les écoles de musique de la Lyre Decazevilloise et de la Banda Los Patos.

Enfin, cette rencontre musicale s’inscrit dans la lignée des nombreux projets artistiques de la Lyre Decazevilloise réalisés en partenariat avec d’autres acteurs culturels de notre territoire.

NOTRE ALBUM PHOTOS [@LYRE DECAZEVILLOISE]

L’ALBUM PHOTOS [@BANDA LOS PATOS]

Concert du 28 avril 2018, le film