Inscriptions 2022 – 2023

La campagne d’inscription à l’école de musique de la Lyre decazevilloise est ouverte pour la saison 2022 – 2023. La rentrée scolaire est programmée à partir du lundi 19 septembre 2022, selon un planning qui sera communiqué ultérieurement.

Nos professeurs diplômés des grands conservatoires vous proposent un enseignement selon les meilleurs standards. Cependant, les créneaux proposés dans notre établissement se heurtent à leur propre disponibilité professionnelle, certains venant parfois de (très) loin pour enseigner à Decazeville. Aussi, à compter du lundi 19 septembre 2022, il a été retenu l’organisation suivante :

➡️ formation musicale, au fil de la semaine selon les groupes de niveau constitués

➡️ trompette, le mardi en fin de journée et début de soirée

➡️ cor d’harmonie, le mercredi après-midi et début de soirée

➡️ batterie et percussions d’orchestre, le mercredi après-midi et début de soirée

➡️ saxophone, le mercredi après-midi et début de soirée

➡️ orchestre, le samedi matin

➡️ éveil musical dès 3 ans, le samedi matin

➡️ flûte traversière, le samedi matin

➡️ clarinette, le samedi matin

➡️ trombone, le samedi matin

➡️ tuba, le samedi matin

⚠️ Les emplois du temps définitifs, avec les horaires précis, seront adressés à tous les usagers au plus tard le samedi 17 septembre en fin de journée.

D’ici là, nous travaillons sur la base d’un brouillon très évolutif intégrant des contraintes de salles, de personnels, de déplacements, d’agenda professionnel des parents, de disponibilité des grands-parents, de planning regroupé pour les usagers mais aussi d’autres activités périphériques qui viennent se télescoper. Chacun doit mesurer qu’il est parfois difficile de tout concilier, ni même de tout intégrer, le même jour, à la même heure.

Ainsi, les règles de l’équilibre, du compromis et de l’intérêt général de l’école de musque s’appliquent à tous.

REGLEMENT DE L’ECOLE DE MUSIQUE

DOSSIER D’INSCRIPTION

TARIFS

LOCATION D’INSTRUMENT

NOUVEAUTÉ 2022

Le paiement est désormais possible par carte bancaire ou virement via Paypal. Un lien sécurisé vous sera envoyé une fois l’inscription administrative réalisée. Cocher paiement Paypal dans le dossier d’inscription. Pas d’inquiétudes, les autres moyens de paiement plus traditionnels sont toujours en vigueur.

Pour tout renseignement, contactez la permanence administrative sur contact@lyredecazevilloise.fr ou en appelant le 06.86.70.91.54

,

Decazeville communauté : concert des écoles de musique 2022

Hello musique, Zik’mineur et la Lyre decazevilloise, les écoles de musique du territoire se rassemblent pour présenter un concert, aboutissement pédagogique de l’année 2021-2022. Cuivres, bois, cordes, percussions et chanteurs assurent le spectacle à l’amphithéâtre de Decazeville, le dimanche 3 juillet 2022, sous l’égide de Decazeville communauté. Le public venu en nombre aura savouré les 2h15 d’un concert mené tambour battant. Une belle réalisation communautaire où chacune des écoles de musique a exprimé leur plus grand plaisir de se retrouver. Une réalisation exemplaire sans accroc, dans un esprit de coopération efficace, de respect, d’implication et d’entraide mutuelle.

La Lyre decazevilloise s’est mobilisée autour des écoles Hello musique et Zik’mineur.

Nous exprimons à nos confrères des écoles nos plus chaleureux remerciements, notre émotion partagée et infinie gratitude pour ce plaisir de la scène. Nous saluons aussi vivement le service Culture de Decazeville communauté et en particulier Myrcéa Moreau-Dromard, pour sa bienveillance et soutien indéfectible à notre cause associative. N’oublions pas notre équipe technique, mise à disposition par la collectivité, sans qui cette soirée n’aurait pu être un vibrant succès.

NOTRE ALBUM PHOTOS

 

NOTRE VIDÉO

Intempéries sur la fête de la musique

Chacun attendait cet évènement populaire qu’est la fête de la musique, notamment après les restrictions liées au Covid, mais hélas les réjouissances à Decazeville auront tourné court. Un violent orage s’est abattu peu après 20h30, douchant les espoirs de Sébastien Burtin, organisateur privé de la place Decazes (gérant de la Miniéra) et de son associé, la boucherie Aabi. Pourtant la fête s’annonçait belle avec une programmation de choix et une restauration de qualité.

Affiche officielle de l’évènement. Réalisation Lyredecazevilloise.fr

Sur le plan musical, seuls les musiciens de la Lyre decazevilloise ont eu réellement le temps de s’exprimer à partir de 19h00, avant que ne s’abatte une violente tempête. Certes, Ben et les Atomic Boys ont bien eu l’opportunité de proposer deux chansons entre les gouttes, mais quand l’orage éclata, ce fût le coup d’arrêt définitif aux festivités. Il ne restait plus qu’à remballer les équipements musicaux, notamment la disco-mobile de Johnny Mendès. Le public rentré précipitamment chez lui, mais aussi les installations scéniques éprouvées, ne justifiaient plus la reprise de la manifestation.

La Lyre decazevilloise en prestation quelques minutes avant un violent orage.

Les organisateurs accusent le coup, car ils auront porté à bout de bras cette manifestation. La déception est aussi grande que les dépenses engagées, les recettes ne pouvant être à la hauteur et pour cause. Dans ce genre de situation, pas d’assurances ou d’aides diverses pour palier au chiffre d’affaires non réalisé. Souhaitons à Sébastien Burtin tout le courage pour se relever, notamment à l’occasion d’une prochaine animation.

 

NOTRE ALBUM PHOTOS

 

NOTRE VIDÉO

,

Rencontre musicale à Livinhac-le-Haut

À l’invitation du maire Roland Joffre, l’école de musique Zik’mineur et l’harmonie de Marcillac-Vallon se sont réunies à Livinhac-le-Haut, autour de la Lyre decazevilloise, pour proposer une belle rencontre musicale dans une ambiance conviviale. Une nouvelle approche, intégrant des morceaux chantés, a été saluée pour ces retrouvailles avec le public.

Un public de mélomanes a répondu présent.

Zik’mineur en vedette locale

Installée à Livinhac-le-Haut depuis 2014, l’école de musique Zik’mineur dispense un enseignement riche et diversifié. Ce concert commun a permis d’apprécier leurs élèves en piano, guitare, batterie, chant et trompette, mais aussi de mesurer les progrès accomplis. Un belle réalisation pour laquelle la Lyre decazevilloise remercie vivement Patrice De Luycker et son équipe, pour leur efficace collaboration et précieux soutien logistique.

Les adhérents de l’école Zik’mineur réhaussent les instruments de l’orchestre d’harmonie.

Un vibrant succès pour Marcillac-Vallon

On ne présente plus l’Harmonie de Marcillac dont la renommée honore tout un territoire. Une fois encore, les musiciens du Vallon auront proposé leurs meilleurs morceaux. Musiques de film, œuvres originales et medley pop-rock se sont enchaînés avec brio, mais c’est peut-être le pasodoble « Morante de la puebla » qui aura retenu l’attention du public, un genre musical maîtrisé à la perfection par cette société musicale.

L’harmonie de Marcillac-Vallon en tête d’affiche.

Nouveau format pour la Lyre

De retour sur scène dans le Bassin, la Lyre et son école de musique ont proposé une première partie commune. La participation bienvenue des instrumentistes et chanteurs de Zik’mineur, a permis à l’harmonie d’évoluer dans une configuration inattendue. Doit-on y voir l’opportunité d’élargir les répertoires abordés, ou peut-être le désir d’un renouveau musical ? La Lyre étudie la possibilité d’innover avec des projets audacieux.

La Lyre decazevilloise souhaite aborder de nouveaux répertoires.

NOTRE ALBUM PHOTOS

NOTRE VIDÉO 

,

La Lyre prochainement en scène à Livinhac

Voilà presque deux ans, suite à la pandémie de Covid-19, que la Lyre decazevilloise n’avait pas retrouvé la scène. Après une première expérience musicale à Figeac en mars dernier, partagée avec l’harmonie des Artisans réunis, la Lyre retrouvera le Bassin pour son traditionnel concert, ce dimanche 22 mai 2022 à 17h00, salle des fêtes de Livinhac-le-Haut. Entrée avec libre participation. Pour la circonstance, trois formations musicales seront réunies.

Partenariat avec Zik’mineur

Point de désamour avec la Ville de Decazeville, car la salle du Laminoir est actuellement en rénovation. Ce choix d’un concert « hors les murs » à Livinhac-le-Haut fait suite à l’invitation du maire M. Joffre, que la Lyre remercie chaleureusement. A ce titre, l’harmonie développe un partenariat local avec l’école de musique « Zik’mineur », une complémentarité instrumentale qui ne cesse de se renforcer, les deux structures partageant une histoire et un héritage communs.

Ecole de musique Zik’mineur. Photo d’archives, 2019.

Marcillac-Vallon en invité d’honneur

Autre partenariat et non des moindres à ce concert, la venue des musiciens du Vallon issus de l’harmonie de Marcillac. Là encore, des liens solides unissent ces deux associations. Les musiciens decazevillois remercient fraternellement la venue de cette société musicale, sans qui ce concert n’aurait pu voir le jour. Venez donc applaudir ces musiciens qui vous attendent pour partager un merveilleux moment musical.

L’harmonie de Marcillac-Vallon est une société musicale dynamique.

TEASER VIDÉO

La Lyre en terre figeacoise

Dans le cadre de sa nouvelle organisation, la Lyre decazevilloise noue un partenariat avec l’Harmonie des artisans réunis de Figeac. Une première rencontre entre les deux sociétés musicales a eu lieu vendredi dernier dans la cité de Champollion, sous la baguette du chef de musique Samuel Collart. D’ores-et-déjà, un concert commun est programmé à Figeac le samedi 19 mars prochain à 20h30, espace François-Mitterrand. Plus que jamais, la Lyre mesure l’importance d’élargir son rayonnement artistique hors bassin minier. L’association decazevilloise remercie chaleureusement leurs homologues figeacois pour leur accueil et bienveillance dans cette réalisation partagée.

Deux orchestres réunis sous la baguette du chef de musique Samuel Collart.

Orchestres à l’unisson

Ceci dit, l’orchestre lotois n’en n’est pas à son premier coup d’éclat avec notre cité. Née en 1887, l’Harmonie des artisans réunis – de 23 ans l’aînée de la Lyre – participe en septembre 1910 au concours d’orchestres organisé pour l’inauguration du kiosque à musique de Decazeville, situé jadis devant l’église. Autre particularité, les deux sociétés musicales partageront un temps un même chef, le compositeur figeacois Louis Marroufin, à l’issue de la Première Guerre mondiale. De nos jours, le calendrier de la saison devrait aussi concrétiser l’avènement d’autres rencontres tout aussi fructueuses pour les Decazevillois, notamment avec les sociétés musicales de Marcillac-Vallon et de Maurs. Après une période épineuse, la Lyre souhaite renouer avec l’esprit d’initiative et veut résolument reprendre sa destinée en main.

Louis Marroufin, compositeur figeacois lors d’une leçon de musique.

La Lyre en assemblée générale

Voilà deux ans que l’assemblée générale ordinaire de la Lyre decazevilloise n’avait pas eu lieu en raison de la pandémie. Ce samedi 12 février 2022, l’association a présenté ses bilans aux sociétaires et usagers, sous le patronage d’Alain Alonso, adjoint au maire représentant la Ville de Decazeville. La Lyre, fragilisée tant au niveau de son orchestre d’harmonie que de son école de musique, imaginent d’autres pistes de fonctionnement.

Les sociétaires de la Lyre decazevilloise réunis en assemblée générale, le samedi 12 février 2022.

Un enseignement artistique éprouvé

L’épisode Covid a fortement fragilisé l’école de musique. Peur du virus, pass vaccinal, lassitude des cours en visioconférence, s’ajoutant au manque d’attractivité persistant des instruments à vent, occasionnent un net recul du nombre des usagers. Parmi les principaux défis à relever, la fidélisation des élèves les plus jeunes pour qu’ils intègrent un jour l’orchestre, mais aussi la stabilisation de l’emploi des professeurs, salariés par l’association, en leur proposant des postes attractifs en terme de volume horaire.

L’orchestre recherche un second souffle

Le président Laurent Tarayre remercie très chaleureusement Stéphane Cassani et Alix Tarayre, deux sociétaires de la Lyre, qui ont accepté de prendre la charge de la direction musicale dans cette période épineuse. En effet, la tendance à la baisse d’effectif s’est encore accélérée dans les rangs de l’orchestre. De nombreux sociétaires parmi les plus jeunes, ont décidé d’arrêter, pendant que d’autres, plus aguerris, prennent du recul avec l’association au même moment. Force est de constater que la capacité de fonctionnement de l’orchestre se heurte à des difficultés de plus en plus sévères. Malgré l’implication de tous, la Lyre decazevilloise est désormais obligée de se réinventer tout en restant fidèle à sa tradition musicale.

Stéphane Cassani et Alix Tarayre assurent le devenir musical de la Lyre, depuis le samedi 4 septembre 2021.

Viser des objectifs qualitatifs

Depuis le début de l’année scolaire, la Lyre decazevilloise et sa classe orchestre, travaillent à l’unisson sur un créneau partagé. L’association renoue avec l’esprit d’une transmission entre générations de musiciens. Des partenariats pédagogiques et artistiques sont envisagés avec d’autres sociétés musicales, mais aussi le Conservatoire départemental de l’Aveyron. La Lyre espère retrouver prochainement le chemin des prestations tout en élargissant son rayonnement géographique. L’ordre du jour étant épuisé, le conseil d’administration a renouvelé sa confiance au bureau déjà en place : Laurent Tarayre (président), Évelyne Truel (secrétaire) et Corine Mazars (trésorière).

Laurent Tarayre, réélu depuis 2016, entame son 7ème mandat à la présidence de la Lyre decazevilloise.

,

Le conservatoire en visite à la Lyre decazevilloise

La musique aveyronnaise est à l’honneur. Alors que les autorités départementales accueillaient à Rodez Mme Bachelot, ministre de la Culture, une autre visite officielle avait lieu au même moment à Decazeville, le samedi 5 février 2022. En effet, pour la première fois de son histoire, la Lyre decazevilloise a accueilli dans ses locaux, la direction du conservatoire de musique et de danse de l’Aveyron. La délégation composée de Marie-Amélie Moreau (directrice pédagogique) et Béatrice Malric (directrice administrative et financière) est allée à la rencontre des sociétaires, élèves, professeurs et personnels de direction de l’orchestre d’harmonie et de son école de musique.

Perspectives pédagogiques

À la Lyre, on enseigne la musique depuis le 24 février 1902, ce qui en fait la plus ancienne école de musique du département toujours en activité. Cet établissement vient compléter l’orchestre d’harmonie, qui lui est né un peu plus tôt, le 1er juillet 1900. Après avoir été accueillie par Laurent Tarayre, le président de la Lyre, la directrice pédagogique a assisté à un moment de répétition d’orchestre. Des perspectives pédagogiques et des propositions de partenariats artistiques ont été présenté par Mme Moreau aux représentants de l’association dans le cadre d’échanges fructueux.

Marie-Amélie Moreau, directrice pédagogique du CRDA, rencontre les sociétaires de la Lyre decazevilloise.

Un modèle économique à trouver

Après un déjeuner de travail dans un restaurant en ville, Mme Malric a pris le relais autour des questions administratives et financières. Le conservatoire à rayonnement départemental de l’Aveyron, sous label et contrôle du ministère de la Culture, est géré par un syndicat mixte qui, au côté du département, regroupe plusieurs collectivités publiques de niveau communal ou intercommunal. De possibles synergies éducatives et passerelles administratives ont été évoquées avec cet établissement public. Pour autant, l’école de musique de la Lyre n’est pas un conservatoire en régie directe d’une collectivité publique et les modèles économiques très différents des deux établissements sont là pour nous le rappeler. Cette logique financière ne pourrait être à ce stade, un frein aux échanges, bien au contraire. Les deux structures se sont promis de se retrouver de nouveau en mars prochain, pour poursuivre cette première prise de contact pleine de promesses.

Béatrice Malric, directrice administrative et financière du CRDA, est entourée par les responsables de la Lyre.

La Lyre déroule une nouvelle partition

Chaque nouvelle saison peut amener son lot de changements notamment dans le milieu culturel et associatif. L’école de musique de la Lyre decazevilloise vous présente sa nouvelle jeune équipe dynamique de professeurs. Diplômés des grands conservatoires, ces enseignants, animés par la fibre associative, dispensent avec passion des cours adaptés au niveau de chacun. La pratique musicale, riche et diversifiée, alterne connaissances techniques et théoriques autour de la musique d’orchestre. Plus ancienne école de musique du territoire, établissement centenaire dont l’activité est démontrée depuis au moins janvier 1920, celle de la Lyre decazevilloise fait peau neuve lors de sa rentrée du lundi 20 septembre 2021.

Une équipe pédagogique renouvelée

De nouveaux professeurs viennent de prendre leur fonction. Tout d’abord en raison d’un heureux évènement à venir à l’automne, Pauline Martin (professeur de flûte traversière et éveil musical) sera provisoirement remplacée par Juliette Bouygues (une jeune aveyronnaise, diplômée en conservatoire) jusqu’au début 2022. En clarinette, Laure Nacry a dû quitter l’établissement pour raisons familiales. Après un bref remplacement au printemps dernier, la Lyre decazevilloise titularise dans ses fonctions Duncan Laville, musicien ruthénois licencié en musicologie et qui a aussi obtenu un Diplôme Universitaire du Musicien Intervenant (DUMI). Côté saxophone, avec le départ de Patricia Laville, qui a opéré une reconversion professionnelle, l’école de musique titularise Amandine Castang, une passionnée de saxophone issue du conservatoire départemental de l’Aveyron, qui intervient dans plusieurs structures ou ensembles musicaux localement. En trombone et tuba, avec le départ en retraite de Didier Martinat, figure musicale decazevilloise, et après un bref passage de Valerio Civano, l’école de musique titularise Léon Pègues à ce poste. Venu de l’harmonie de Marcillac, dont la réputation de l’orchestre fait la fierté de ce vallon viticole, ce jeune étudiant au conservatoire de Toulouse, figure montante aveyronnaise en tuba, va se confronter à Decazeville à une première expérience professionnelle. Parmi les incontournables, Rémi Hochart (percussions) et Florent Vieules (trompette), deux grands professionnels de la musique, lauréats de plusieurs prix de conservatoire, assureront leur 6ème rentrée scolaire à la Lyre, une preuve de qualité de l’enseignement et de fidélité à l’association.

Une équipe de passionnés au service de la musique.

Nouvelle direction à l’orchestre d’harmonie

Avec le récent départ inattendu de Valerio Civano, en charge de la direction musicale, l’harmonie de la Lyre decazevilloise s’est immédiatement réorganisée. Depuis le samedi 4 septembre 2021, un intérim est assuré par Stéphane Cassani (musicien militaire en retraite) et Alix Tarayre. Toutefois, l’association souhaite pérenniser la direction musicale de l’orchestre. A cet effet, la Lyre reste disposée à étudier toutes les options qui lui seront soumises. Le président Laurent Tarayre remercie très chaleureusement ces deux sociétaires qui ont su prendre leurs responsabilités dans cette période épineuse pour l’orchestre d’harmonie. Leur sens de l’engagement mais aussi leur esprit associatif font honneur à leur personne. Cela permettra à la plus ancienne société decazevilloise de poursuivre sereinement son activité, en espérant retrouver son public prochainement.

En décembre 2019, Alix Tarayre mettait déjà ses compétences de grande élève au service de l’orchestre d’harmonie.

Permanences inscriptions à l’école de musique

La Lyre decazevilloise est installée au 78 esplanade Jean-Jaurès à Decazeville, face au jardin public.

  • samedi 11 septembre de 10h00 à 12h00
  • mercredi 15 septembre de 17h00 à 19h00
  • samedi 18 septembre de 10h00 à 12h00
  • permanence téléphonique / internet du lundi au samedi de 9h30 à 20h00 au 06.86.70.91.54 ou sur contact@lyredecazevilloise.fr

Laurent Tarayre, président de la Lyre decazevilloise le samedi 4 septembre 2021.

Nouvelle saison à la Lyre decazevilloise

La rentrée 2021-2022 se profile à la Lyre decazevilloise. L’école de musique est d’ores-et-déjà en ordre de marche depuis plusieurs semaines. Point d’improvisation à l’heure du pass sanitaire obligatoire dans le milieu culturel. Les usagers de 12 ans et plus, souhaitant pratiquer un loisir dans le milieu associatif, y seront soumis en vertu du décret n°2021-1059 du 7 août 2021. Même règle pour les personnels de l’établissement qui ne pourront s’exonérer d’un schéma vaccinal complet, d’un test de moins de 48h00 réalisé par un professionnel de santé ou d’une attestation de rétablissement de la Covid-19, datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois. En lien étroit avec la Ville de Decazeville et les services de la Préfecture de l’Aveyron, la Lyre decazevilloise assumera ses responsabilités dans la mise en œuvre des mesures sanitaires exigées au plan national.

Cours de musique à 1 €

Fidèle à ses valeurs associatives, l’école de musique de la Lyre propose cette saison certaines de ses offres de cours à partir de 1 € l’année scolaire. Cela concerne l’éveil musical, le trombone et le tuba, pour les usagers relevant des critères Decazeville-Communauté, à savoir principalement les enfants domiciliés sur le territoire communautaire. Cette offre spéciale et non renouvelable est uniquement réservée – dans la limite des places disponibles – aux nouveaux usagers communautaires lors d’une première inscription. Autre atout, la Lyre decazevilloise dispose d’un vaste parc instrumental ouvert à la location à des conditions très avantageuses. Renseignements sur lyredecazevilloise.fr ou en appelant le 06 86 70 91 54.

Stage fédéral

Alors que la rentrée à l’école de musique est prévue à partir du lundi 20 septembre 2021, certains sociétaires de la Lyre ont déjà retrouvé le chemin de l’orchestre dans le cadre d’un stage départemental organisé fin août par la Fédération des Sociétés Musicales de l’Aveyron (FDSMA). Placés sous la direction musicale de Mikael Chamayou, professeur de trompette et directeur de l’ensemble à vent au conservatoire à rayonnement départemental de l’Aveyron mais aussi animateur musique à Aveyron culture, nos stagiaires ont pu bénéficier d’un enseignement d’une très grande qualité mêlant exigence et convivialité. Depuis plus de 40 ans, ce stade fédéral qui est un vecteur de progression, d’épanouissement et de cohésion, permet de parfaire les compétences des musiciens de la Lyre, mais aussi de développer leur autonomie musicale, la créativité artistique sans oublier l’esprit d’initiative indispensable au tissu associatif.

Alix Tarayre, Florent Vieules et Charlotte Sindou-Faurie sont trois sociétaires de la Lyre decazevilloise évoluant au niveau fédéral départemental.

Vue de l’orchestre d’harmonie départemental de l’Aveyron, sous la direction du chef de musique adjoint Timoté Bergez.