Tous en rythme à la Lyre decazevilloise

Un stage de percussions vient de se dérouler dernièrement dans les locaux de la Lyre decazevilloise, le samedi 30 novembre et dimanche 1er décembre 2019. L’occasion était donnée de rassembler autour du musicien professionnel Sébastien Gisbert une douzaine de percussionnistes débutants mais aussi plus aguerris, venus de l’ensemble du département et parfois au-delà.

Aveyron culture, acteur départemental

Ce projet musical et pédagogique est à l’initiative de Mikaël Chamayou, animateur musique auprès de Aveyron culture, mission départementale. Cette association présidée par Jean-François Galliard, est dédiée au développement de la culture sous toutes ses formes en Aveyron. Elle y participe en intervenant directement sur des opérations touchant les domaines des arts visuels, du spectacle occitan, du théâtre, de la musique, de la danse, de la voix, de la formation et du patrimoine. Cinq dispositifs accompagnent les collectivités et les acteurs culturels aveyronnais dans l’élaboration de leurs projets : “Éducation artistique et culturelle”, “Ingénierie culturelle territoriale”, “Pratiques amateurs et professionnelles”, “Culture et lien social” et “Culture et patrimoine”. Enfin, centre de ressources ouvert au plus grand nombre, elle apporte également son appui technique, logistique et artistique à ses partenaires locaux, en participant ainsi à l’attractivité du territoire.

Aveyron culture, mission départementale est le porteur de projet d’un stage d’une grande qualité.

Sébastien Gisbert, le rythme dans la peau

Né en 1987, Sébastien Gisbert est lauréat d’un premier prix au Conservatoire à Rayonnement Régional de Toulouse (CNRT), dans la classe de percussions de Michel Ventula, avant d’obtenir le Diplôme National Supérieur Professionnel de Musique (DNSPM) à l’Institut Supérieur des Arts de Toulouse. Parallèlement à ce brillant parcours, sa curiosité et son éclectisme le poussent à voyager, à rencontrer des artistes du monde entier et à découvrir une multitude de percussions ethniques (cubaines, africaines, indiennes…) qu’il intègre immédiatement dans son jeu. Au fil des projets, il intègre de très nombreuses formations dont l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, le Toulouse Wind Orchestra, les Saqueboutiers de Toulouse, l’Orchestre Symphonique Tunisien parmi les plus prestigieuses. Aujourd’hui musicien indépendant, il est également professeur de percussions en l’école de musique sur Toulouse et il intervient lors de «Master class» dans des conservatoires, des écoles de musique ou encore des festivals. En juillet 2019, il fonde et assure la direction de la première académie de Percussions de France « Percu’Sud » avant de créer cette même année, sa propre compagnie musicale « Écoute ton Bruit ».

Sébastien Gisbert fait vivre avec talent l’art de la percussion.

Programme de haute tenue

Ce ne sont pas moins de 10h00 de formation en deux jours, qui ont été proposées aux stagiaires, ce qui correspond à l’équivalent de deux trimestres de cours en école de musique ! Les contenus ont permis d’aborder le perfectionnement instrumental, le travail d’interprétation du répertoire pour percussions, la musique de chambre (petits ensembles : duo, trio, quatuor) mais aussi en plus grand ensemble sans oublier l’initiation à l’improvisation et à la pratique des percussions corporelles. Ces différents apprentissages ont fait l’objet d’une restitution publique dans les locaux de la Lyre, le dimanche en fin d’après-midi. L’assistance a chaleureusement remercié l’intervenant Sébastien Gisbert, qui a mené un travail d’une très grande qualité tant sur le plan musical, que dans ses dimensions humaines très appréciées.

Les stagiaires sont réunis en ensemble de percussions.

Classe de percussions à Decazeville

L’école de musique de la Lyre decazevilloise est l’un des rares établissements de droit privé sur le département à disposer d’une classe de percussions. La particularité de la percussion d’orchestre, c’est le nombre important de pratiques instrumentales différentes. L’école de musique de la Lyre forme des musiciens polyvalents qui sont capables de jouer aussi bien de la caisse claire, des timbales d’orchestre, des claviers (vibraphone, xylophone, marimba) mais aussi de la batterie (rock, jazz). Cette formation complète vise aussi à élargir l’offre éducative sur le territoire, là où l’essentiel des élèves ne peuvent parfois s’orienter que vers la batterie. C’est aussi une façon d’intégrer ces musiciens à une pratique d’orchestre d’harmonie au sein d’un vaste pupitre, là où il ne peut y avoir généralement qu’un seul batteur en même temps dans d’autres types de formations. A la Lyre, chaque élève à accès à un vaste parc d’instruments avec des cours dispensés par Rémi Hochart, premier prix de percussions en conservatoire, un enseignant talentueux qui vient spécialement de Brive toutes les semaines.

Rémi Hochart est titulaire de la classe de percussions à la Lyre decazevilloise.

NOTRE ALBUM PHOTOS

NOTRE VIDÉO