L’orchestre d’harmonie moderne

Fruit de 150 années d’évolution technique et artistique, la musique pour orchestre d’harmonie s’est considérablement renouvelée. Certes, pour certains nostalgiques d’une époque révolue, nous sommes aujourd’hui parfois bien loin des standards de la fanfare du XIXème siècle, née pendant la révolution industrielle. À l’occasion du jubilé de platine de la Reine Élisabeth II, souveraine qui a favorisé l’essor de la musique d’harmonie, petit focus sur cette nouvelle pratique musicale qui n’est pas que l’attribut des formations professionnelles, loin de là.

De nos jours, la forme la plus aboutie de l’orchestre d’harmonie porte l’appellation américaine de « Symphonic band », dont la traduction la plus proche est « Fanfare symphonique ». C’est la configuration maximale d’un ensemble à vent traditionnel – un orchestre d’harmonie à la française – auquel on ajoute un ensemble à cordes, une section rythmique complète mais aussi des chanteurs lead (parfois une chorale selon le répertoire).

Pas moins de cinq groupes composent cet orchestre hors gabarit :

Vents

piccolo

clarinette contra-alto

flûte

clarinette contrebasse

hautbois

saxophones alto

cor anglais

saxophones ténor

petite clarinette

saxophone baryton

grandes clarinettes

bassons

clarinette alto

contrebassons

clarinette basse

Cuivres

cornets

saxhorns baryton

trompettes

euphonium

bugles

tuba

trombones

Percussions

grosse caisse

percussions tonales (xylophone, vibraphone…)

cymbales frappées

accessoires et autres percussions atonales

timbales

Cordes

violons

contrebasses

altos

harpes

violoncelles

Section rythmique

batterie

basse électrique

piano, synthétiseur

chanteurs lead

guitare acoustique et électrique

Pour découvrir en musique ce genre d’orchestre, voici quelques extraits.